Qui suis-je ?

Je m’appelle Stéphane Corbalan et mon objectif est d’expliquer mon évolution ainsi que les résultats obtenus aux personnes qui sont dans le même cas que moi.

Par le passé, j’avais pour motivation de prendre quelques kilos (je pesais 57 kg).
Durant des années je ne parvenais pas à grossir malgré mes efforts.

Puis en changeant de méthode, j’ai réussi à gagner ces premiers kilos et cela dès le premier mois en réalisant seulement 30 minutes d’exercices par jour depuis chez moi.

Je ne veux pas que tu te dise “Allez… Encore une personne qui fait un site pour te faire miroiter un corps musclé en travaillant quelques minutes par jour…

Non, ce que tu vas lire c’est mon vécu !
Cela me permet de savoir véritablement de quoi je parle et te permettra certainement d’apprendre de mon expérience.

Mon passé de corps “maigre”

Si tu lis ces lignes c’est que tu es certainement dans la même situation que la mienne.

Avant de te parler de mon évolution, je souhaite te raconter comment j’étais et la façon dont je vivais cette situation avant de parvenir à prendre de la masse et je pense que tu te reconnaitras dans mon histoire.

Je mesure 1m76 et je faisais 57 kg… Un poids qui stagnait durant des années.
J’avais un corps très fin même si cela ne me gênait en rien lorsque je faisais du sport ou toute autre activité.

Au début, je ne prêtais pas attention à mon poids mais, au fur et à mesure des années et surtout à cause des remarques des gens, j’en avais fait un complexe.

Je trouvais injuste d’être aussi maigre malgré la quantité d’aliments que j’ingurgitais.

En effet, pour te donner un exemple concret, pendant plus d’un an j’ai mangé au Mc Donald 6 jours sur 7… Oui tu lis bien… 6 jours sur 7 !

Et parfois cela arrivait même 7 jours sur 7 suivant les semaines!
Je mangeais tout ce qui passait (charcuterie, sandwichs, pizzas…).

Malgré tout, je ne bougeais pas d’un seul gramme… 57 kg pile poil !

Les gens disaient “Tu as de la chance de ne pas grossir… Moi je prends un paquet de M&M’s et je prends direct 1 kg…
Et le plus souvent je leur répondais “Moi j’aimerai les prendre ces 1 kg, tu veux pas m’en donner un peu?

Ou alors les personnes qui disent que tu ne manges pas assez parce que, pour eux, ça ne peut être qu’à cause de ça… !

Tu connais bien ces genres de phrases???
Ces phrases où tu es obligé de répéter que tu ne te prives pas mais simplement que tu n’arrives pas à prendre du poids etc…

Et je suppose qu’au fond de toi tu te dis la même chose que moi quand tu entends ça…
Ce n’est pas eux qui encaissent les critiques, ce n’est pas eux qui luttent à répondre que je fais ce que je peux pour grossir et que ce n’est pas un choix d’être maigre !

Afin que tu te fasses une idée plus précise de mon ancien physique tu trouveras, ci-dessous, une photo durant cette époque:

Et puis un jour il y a eu un déclic !

Lors d’une discussion qui, comme d’habitude, était basée sur la critique de mon poids, une collègue de travail m’a dit:

« De toute façon, toi, tu ne grossiras jamais ! »

Ce ton qu’elle avait pris avec tellement de certitude… J’avais une telle colère au fond de moi !

Cette phrase m’avait travaillé toute la journée, elle ne sortait plus de ma tête.

Puis le soir même je me suis dit « OK, maintenant tu vas faire ce qu’il faut, tu vas repousser les limites et tu vas te donner à fond pour prendre de la masse ! ».

Le début d’une nouvelle vie

Je vais te décrire mes débuts et je t’expliquerai quelques erreurs à éviter.

Ce fameux lendemain du déclic, je me suis demandé par quoi commencer étant donné que je n’étais pas inscrit dans une salle de sport et que je n’avais aucune connaissance dans ce domaine.

Je me demandais ce que je pouvais faire de mieux qui serait complet et rapide pour prendre du volume.
Et comme beaucoup de personnes, je me disais que le haut du corps est la partie la plus démonstrative.

J’ai alors débuté par des pompes classiques.
Mais, me croyant dans une forme olympique, je me suis vite rendu compte qu’il n’en était rien.
En effet, dès la 10ème pompe mes muscles étaient totalement congestionnés… Ils n’étaient pas habitués à ce type d’effort.

Je me suis arrêté quelques minutes puis j’ai retenté… J’en ai fait 5 de plus et, après un dernier essai, j’ai terminé par une nouvelle série de 5.
Cet effort aussi direct était un peu idiot lorsque j’y repense car j’aurai pu me blesser étant donné je n’avais fait aucun échauffement avant cet exercice qui était énorme pour moi à l’époque.

Bref, j’avais fait 20 pompes la 1ère journée…

Mes espoirs en avaient pris un sacré coups ! Mais ce jour là je me suis juré de ne rien lâcher et de me souvenir à chaque fois de cette phrase « De toute façon, toi, tu ne grossiras jamais ! ».

Le soir même, durant mon repas, je me disais que cette fois je nourrissais quelque chose… Mes muscles !

Certes, je n’avais pas fait beaucoup de pompes mais, après réflexion, je me suis dit qu’il s’agissait d’une nouvelle vie dans laquelle je réaliserai cet objectif !

Un lendemain motivant

Le lendemain de cette première journée d’effort j’ai ressenti des douleurs musculaires comme jamais.
Mais il faut que tu saches que ces douleurs étaient les meilleures de ma vie !
En effet, la musculation a ce côté un peu “sado” 🙂

Certes, j’avais l’extérieur des pectoraux ainsi que les bras qui me faisaient mal mais, lorsque tu ressens ce type de douleur, tu te dis que tu as bien travaillé la veille, que tes muscles commencent à prendre et crois moi… Ça fait un bien fou !

J’ai alors passé la journée à me dire que je m’y remettrai dès que je rentrerai du travail et que je recommencerai tous les soirs.

C’était une erreur…
En effet, j’ai appris que lorsque l’on travaille un muscle, il faut attendre au minimum 48h avant de le solliciter à nouveau car sinon:

– On augmente le risque de blessure
– Le muscle n’a pas le temps de se reconstruire correctement (Fibre musculaire pour être plus précis) et dans ce cas le muscle travaillera tout de même mais la progression sera plus lente.

 

L’autre erreur concernait le type d’exercice !

Ce n’était pas assez varié et, de ce fait, je ne musclais pas chaque partie de mon corps.
On voyait que quelque chose n’allait pas… Il n’y avait pas d’homogénéité !

 

J’ai alors varié les exercices afin de faire travailler un maximum de muscles.

Je voyais rapidement mon corps changer !

Et, crois moi, c’est vraiment plaisant de se voir évoluer et surtout de voir ce complexe de maigreur s’envolait au fur et à mesure des jours qui passent.

La musculation était alors rapidement devenu une drogue.

Pourquoi? Parce que tu vois ton corps changer et surtout parce que tu vois enfin le bout du tunnel !

Mon corps évolue !

Voici comment je suis devenu grâce aux exercices que je réalise chez moi (sans me priver côté alimentation):                                            

      

Aujourd’hui, je n’ai plus de complexes et les conversations ne tournent plus autour de ma maigreur.
Il n’y a plus de “piques” sur mon physique, plus de sous entendu, plus de moqueries (mêmes si elles n’avaient pas pour but de faire du mal mais, comme tu le sais, elles en font tout de même).

Je me sens bien plus respecté et le fait de ne plus subir ces conversations est une véritable victoire !
Mais il faut savoir que durant mon parcours j’ai fait plusieurs erreurs que j’aurai pu éviter si je les avait connu avant de commencer.
Ma progression aurait pu être bien plus rapide !

Accès à mon expérience offerte

Au travers de mes premiers mois d’évolution offerts, je vais t’expliquer quelques exercices que je réalise chez moi.

Tu recevras également les vidéos et fiches pratiques explicatives.

 

On se voit de l’autre côté 🙂